Les tops 2022 de la rédaction (part 2)

0 Participations

Deuxième étape de notre coup d’œil dans le rétroviseur et l’étalage des coups de cœur de nos chroniqueurs en 2022. La parole est aujourd’hui donnée à Hugues Timmermans, metal addict, mais pas que…

Voici en quelques mots les albums qui m’ont le plus séduit en 2022 (sans classement particulier) :

Warkings« Morgana »

Quatrième album déjà pour les mystérieux musiciens de Warkings. Sans doute l’album le plus abouti du combo qui invite pour l’occasion Morgana Le Fay. Heavy power mélodique vigoureux aux refrains entêtants, production soignée et chant parfait. La prod a mis le paquet et l’album est entré dès sa sortie dans le top 10 en Allemagne. Le côté épique est avec parfois une petite pointe plus « folklorique ». Bref, un album qui dépote !

Pur-Sang« Chaos Sublime »

Un duo sublime qui nous propose ici son premier opus, après avoir testé plusieurs morceaux sur scène avec succès. Je citerai ici l’analyse de la FNAC que je trouve particulièrement pertinente :

« Derrière la douceur des mélodies, il y a chez Pur-Sang une rage de vivre dans la joie, même du fond de la noirceur. Un refus de baisser les bras, une volonté farouche de rassembler les gens et de croire en des lendemains meilleurs. Cette façon de chercher la lumière envers et contre tout, relève d’un équilibre délicat qui force le respect. Leurs chansons, leur présence tranquille et intense, leur chaleur et leur désir de partage sont un baume.

Chaos Sublime, ou comment ce monde en morceau se met soudain à se trouver beau, à devenir de l’or sous la boue. En pleine période de pandémie, Claire Joseph et Skye ont eu soif d’évasion et de collectif. Alors elles ont offert à leurs chansons un écrin en 16/9. Autour de leur combo fondateur (2 voix, une guitare, une basse et un pied qui pulse comme un coeur qui bat), on retrouve : Johan Dalgaard aux claviers (Benjamin Biolay, Gaëtan Roussel, Camille, Imany…), Baptiste Brondy à la batterie (Delgrès, Jean-Louis Aubert, M, Lo’Jo…) et Christelle Lassort aux violons (Piers Faccini, Camille, Clara Luciani…).

Le duo Féminin foule les scènes Francophones et Internationales, offrant sa poésie tendre et frontale. Pur- Sang est un réel vent de fraîcheur qui souffle sur le paysage musical français. »

CoreLeoni« III »

Le batteur Hena Habegger ayant quitté la formation ainsi que Gotthard pour se consacrer à sa famille, Coreleoni l’a remplacé au pied levé par Alex Motta. Mais le plus gros changement a été le départ du chanteur Ronnie Romero, qui a forcé Leo Leoni à trouver de nouveau la perle rare. Curieusement, c’est en regardant l’édition 2018 de l’Eurovision qu’il a remarqué le chanteur albanais Eugent Bushpepa. Le groupe continue de respecter son dessein originel en reprenant des titres de la première époque de Gotthard. Mais Coreleoni III se compose cette fois pour l’essentiel de titres originaux. Bref, une nouvelle ambition pour le projet de Leo Leoni.

New HorizonGate Of The Gods

Le chanteur Erik Grönwall et son pote, le compositeur/producteur/multi-instrumentiste Jona Tee, tous deux anciens membres du groupe H.E.A.T., ont lancé New Horizon, leur nouveau projet power metal. Ce projet puise son inspiration chez d’illustres précurseurs comme Iron Maiden, Helloween, Hammerfall, Manowar ou Edguy. Un album heavy metal pur jus. Quand on lui demande quel est le son de New Horizon, Jona Tee le décrit comme « un mélange de power et de heavy metal classique, avec une touche de 2021 ». Notons aussi la présence d’invités illustres tels que Robban Bäck (Mustasch), Sam Totman (DragonForce), Love Magnusson (Dynazty), Dave Dalone (H.E.A.T), Niko Vuorela (Temple Balls) et Laucha Figueroa.

Lacuna Coil« Comalies XX »

Lacuna Coil a décidé de réenregistrer son classique « Comalies » dans une version entièrement nouvelle, déconstruite, repensée et transposée en 2022 ! Lacuna Coil a décidé de carrément revisiter les chansons pour les réenregistrer avec l’esprit du groupe en 2022.

Edge Of ForeverSeminole

Edge Of Forever revient avec un cinquième album, deux ans après la sortie de « Native Soul ». Il s’agit en quelque sorte d’une « renaissance » pour le groupe avec l’arrivée de nouveaux membres, le guitariste Aldo Lonobile (Secret Sphere, Archon Angel) et le batteur Marco di Salvia (Hardline), aux côtés du fondateur du groupe et chanteur/claviériste Alessandro Del Vecchio et du bassiste Nik Mazzucconi (Labyrinth). « Seminole » perpétue la tradition du groupe combinant des paroles inspirantes et positives avec des riffs puissants, des vocaux épiques et un haut niveau de maîtrise musicale, le tout inspiré par l’essence de la culture amérindienne.

Serenity« Memoria »

Serenity vous invite à faire un voyage à travers le temps et à vivre le passé au présent. Le combo de métal symphonique présente ses titres les plus marquants sous la forme d’un spectacle conceptuel. Cette version acoustique des grands tubes du groupe a des accents clairement folkloriques, la présence d’instruments classiques renforçant la féérie du moment. Sur « Set The World On Fire » et « Broken Dreams », le groupe est accompagné par la voix douce et magique de Marco Pastorino qui réveille à nouveau les vieux mythes et légendes.

Sur « Velatum » et « Souls And Sins », ces paysages sonores oniriques sont sous-tendus par des riffs de guitare enchanteurs que l’on doit à nul autre que Sacha Paeth, le producteur d’Avantasia. Georg Neuhauser a ainsi l’occasion de déployer toutes les facettes de ses talents de chanteur, tout en démontrant son amour de la musique. Des ballades touchantes comme « Journey Ends » et « Fairytales », rehaussées par la présence de Clémentine Delauney, évoquent des temps anciens tandis que des duos émouvants comme « Changing Fate » font référence à la mythologie écossaise. Notons aussi la présence de Nicklas Müller et de Michele Guaitoli.

Alan ParsonsOne Note Symphony: Live In Tel Aviv

Quelques mois seulement après nous avoir proposé un live aux Pays Bas, Alan Parsons revient avec une autre captation en live, à Tel Aviv cette fois. « Nous avions été programmés pour jouer ici avec l’Orchestre Philharmonique d’Israël et j’ai pensé que ce serait une bonne occasion de capter le spectacle. C’est un plaisir rare de se produire avec un orchestre, alors j’ai demandé à l’équipe vidéo d’IM3 Global Entertainment, qui avait fait un excellent travail en début d’année en filmant deux de nos concerts aux Pays-Bas, de se joindre à nous et de filmer également ce show. Ils ont accepté de faire le voyage jusqu’à Tel Aviv et ont engagé une équipe fantastique de cameramen et de techniciens locaux. Nous sommes tous très fiers du résultat final ».

« Chaque fois que j’ai l’occasion de jouer avec un orchestre symphonique, j’essaie toujours d’incorporer dans la setlist des chansons que nous ne pourrions pas interpréter en direct autrement, comme l’épique « Silence And I » de l’album « Eye In the Sky ». » « Il y a un sentiment particulier d’excitation chaque fois que nous jouons là-bas. Avoir l’honneur de jouer avec l’Orchestre Philharmonique d’Israël, qui est sans doute l’un des plus grands orchestres du monde, a été une expérience fantastique ».

La set-list est composée de tous les titres indispensables du groupe (« Don’t Answer Me », « Eye Of The Needle », « Sirius », « Old And Wise », « Games People Play », etc).

Visions Of Atlantis – Pirates

Huitième opus du combo autrichien avec la sortie de « Pirates ». S’étant taillé une belle place dans la cour des grands du métal symphonique gothique, le groupe était attendu au tournant car le successeur de l’excellent « Wanderers » paru en 2019 devait être à la hauteur. Pari tenu avec « Pirates » qui dévoile aussi une facette plus sombre de la formation, avec toujours ces orchestrations hyper soignées et l’incroyable Clémentine au chant aux côtés de Michele. Pour les fans, un vrai délice, pour les néophytes, une excellente entrée en matière.

Fallen SanctuaryTerranova

Cela faisait déjà un petit temps que Georg Neuhauser (Serenity) avait l’envie de se lancer dans un projet solo. Finalement, son amitié avec le prolifique chanteur-compositeur Marco Pastorino (Temperance, Virtual Symmetry, Wonders…) l’a emporté et le solo s’est transformé en duo. Ainsi est donc né le projet Fallen Sanctuary (dont le nom est emprunté au deuxième opus de Serenity, sorti en 2008). Pour mener leur projet à bien, les deux compères recrutent aussi le batteur Alfonso Mocerino et le bassiste Gabriele Gozzi, qui complèteront le groupe sur scène. Pour la petite histoire, Gabriele, lui-même chanteur de Rhyme a été amené à remplacer au pied levé Georg malade lors d’un concert en Allemagne, tâche dont il s’est acquitté avec tous les honneurs. C’est vous dire le niveau…

Dynamique et addictif, « Terranova » est un premier album qui séduit par ses hymnes métalliques hyper mélodiques. Rarement on a entendu pareille osmose entre deux musiciens qui ont réussi à créer un univers musical différent de leur groupe respectif. L’album présente donc des caractéristiques très teintées d’AOR et de metal mélodique-symphonique, avec parfois une petite incursion dans d’autres genres (notamment le titre « Terranova » plus speed qui ouvre l’album).

Le duo a donc réussi à créer un univers bien à lui avec des morceaux fascinants, aussi accrocheurs les uns que les autres dont le sublime « Broken Dreams » qui vous reste dans l’oreille pendant des heures après l’avoir écouté.

Mes concerts de 2022 (sans ordre de préférence) :

Evil Invaders (Trix) Photos
H.E.A.T. (Wildfest) Photos
Shiraz Lane (Wildfest) Photos
Laura Cox Band (Spirit of 66) Photos
Epica (Orange Metalic Festival) Photos
Charlotte Wessels (Tivoli Utrecht) Photos
Marcela Bovio (Tivoli Utrecht) Photos
Delain 2.0 (Hedon Zwolle) Photos
Fallen Sanctuary (Zik Zak) Photos
Skid Row (Kavka Zappa) Photos
CoreLeoni (Kavka Zappa) Photos
Warkings (Lotto Arena) Photos
ERA (Forest National) Photos

À suivre…

À lire également:
Les tops 2022 de la rédaction (part 1)
Les tops 2022 de la rédaction (part 3)

Laisser un commentaire

Music In Belgium
%d blogueurs aiment cette page :