AIRBAG – A Day At The Beach

10 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Quatre ans pour finaliser ce cinquième album du groupe norvégien Airbag, un opus fait de six nouvelles compositions enregistrées entre l’automne 2019 et le printemps 2020 et basées, sur la résurgence de la musique électronique et de la new-wave dans les années 80 offrant ainsi, un son puissant entre soundscapes et guitare progressive louvoyant entre rock-progressif et rock-atmosphérique. C’est un premier épique (près de 11 minutes) qui ouvre l’album, commençant crescendo une montée progressive dans une ambiance et un chant rappelant clairement les anciens disques d’Anathema période Judgement puis, des sons électroniques font alors leur apparition pour donner un côté plus moderne et plus de rythme à la composition. On garde malgré tout une coloration proche des frères Cavanagh avec aussi une basse rappelant Joy Division sans oublier, ce travail électro qui parachève l’élaboration d’un morceau pop-électro-atmosphérique si je puis me permettre. Mais laissons notre auditoire se faire sa propre idée en écoutant justement cette première plage :

Une composition au sein duquel on retrouve des sons propres au rock-atmosphérique bien sûr (côté aérien) mais aussi, des passages où la basse domine nous rappelant une certain scène alternative des eighties avec en finalité, une montée en puissance de la guitare vers quelque chose de plus psychédélique faisant de ce morceau quelque chose de multiple-pistes et plutôt bien abouti. Il s’ensuit une plus courte composition qui elle-aussi commence sur un mode posé avec ici, la construction d’une ambiance légère et aérienne très réussie allant vers l’atmosphérique et une sorte de ballade fluide (première partie de la plage titulaire) rappelant toujours Anathema mais aussi le Floyd ou Porcupine Tree mais en tout cas, c’est à nouveau une réelle réussite !

Nouvel épique de plus de 10 minutes commençant toujours sur une ambiance atmosphérique construite sur des soundscapes puis, le chant vient se déposer avec délicatesse au sein d’une musique planante et même envoûtante mais, le groupe a de nouveau cette intelligence de partir sur diverses pistes pour offrir une composition articulée sur plusieurs ambiances tout en gardant en point de mire la volonté de faire dans l’aérien :

Plus loin on retrouve des sons propres à la scène alternative et à un certain Joy Division avec toujours un travail remarquable à la basse et ce, depuis le début d’un album qui propose une musique attirante et diversifiée montrant une sacrée expérience et un sacré potentiel à produire un pont entre progressif et atmosphérique ! La seconde partie de la plage titulaire confirme tout le bien fondé que je place dans cette formation avec encore une fois, un travail aérien et planant somptueusement réalisé…no comment comme on dit !

D’ailleurs je vous propose l’écoute de celle-ci, histoire de celer ma décision d’attribuer la côte maximale à ce fabuleux album de rock-atmosphérique et c’est je pense amplement mérité, un opus à ne pas rater pour tous les amateurs du genre !

Ci-dessous le lien Bandcamp pour pouvoir écouter les six compositions de l’album :

https://airbagsound.bandcamp.com/album/a-day-at-the-beach

Pays : NO
Karisma Records/Plastic Head Distribution
Sortie : 2020/05/29

https://www.facebook.com/airbagsound/

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!