CoreLeoni – II

22 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Cofondateur du groupe helvétique Gotthard, ce grand nostalgique du Classic Rock dont il apprécie le côté intemporel compte parmi les plus grands guitaristes rock des dernières décennies. Leo Leoni – car c’est bien de lui qu’il s’agit – s’est un jour rendu compte qu’à force de sortir des nouveaux albums, son groupe Gotthard était obligé de faire passer à la trappe quelques grands standards du début de la carrière du groupe. C’est ainsi que les célébrations du 25e anniversaire du groupe lui ont donné l’idée de remettre ces anciens succès au goût du jour. Et quitte à entendre des reprises de Gotthard, il a préféré s’y coller lui-même en formant CoreLeoni avec des potes de longue date: Ronnie Romero (Rainbow, Ferrymen) au chant, Hena Habegger (Gotthard) à la batterie, Jgor Gianola à la guitare (Gotthard, U.D.O., Jorn Lande) et Mila Merker à la basse (Soulline).

Intitulé «The Greatest Hits Part 1», le premier album de CoreLeoni faisait le lien entre le son de guitare électrique analogique et une production studio moderne. Véritable incarnation de l’esprit musical du début des années 90, le groupe assure le show et met le feu à chacun de ses concerts.

Il était donc écrit dans les astres que le premier opus serait suivi d’un second, intitulé sobrement «II». Outre des titres des premières années de Gotthard, on retrouve sur cet album une reprise du «Boom Boom» de John Lee Hooker, ainsi que deux titres nouveaux (un seul sur l’album précédent), dont «Queen Of Heart» (qui est aussi le premier extrait de l’album):

Cette fois encore, Leo Leoni fait revivre des titres qui lui tiennent particulièrement à cœur et auxquels sont associés tant de beaux souvenirs… Il faut dire que le groupe affiche une cohésion parfaite et que Leo a fait une sacré bonne pioche en recrutant Ronnie Romero dont la voix exceptionnelle n’a d’égal que son extrême gentillesse. Ce sont d’ailleurs là deux points communs qui sautent immédiatement aux yeux de celles et ceux qui ont eu la chance de côtoyer, fût-ce très brièvement, Steve Lee et Ronnie Romero. De plus, malgré une certaine similitude parfois troublante dans les voix, Ronnie chante à sa manière et sa voix semble épouser naturellement les lignes mélodiques.

Pour l’anecdote, l’album commence en introduction par la Valse n°2 (rendue célèbre par André Rieu). A la fin de celle-ci, on peut entendre la voix d’enfant entendue à la fin de l’intro du premier album réclamant «Firedance». Dès le premier titre, on part en pleine immersion dans cette musique au son rock classique qui fait tellement de bien à écouter. Les anciens titres de Gotthard sont repris à la perfection par Romero (Steve doit sûrement apprécier de là-haut) et le nouvel habillage musical leur redonne un petit coup de neuf sans les dénaturer en aucune manière.

Outre les «Angel», «And Then Goodbye» et autres «Mountain Mama», on retrouve aussi une très jolie version de «No Tomorrow» et de «Make My Day». Les titres s’enchaînent à toute allure et vous entraînent dans leur course folle. Impossible de résister à ces rythmes parfaits, ces solos de guitare, ces prouesses vocales et ces compositions sublimes. Quant aux deux inédits, ils se fondent parfaitement dans le décor musical et seule une oreille exercée ou un fan absolu de Gotthard serait capable de dire qu’il s’agit de compositions nouvelles. En tout cas, le résultat donne une petite idée de ce que pourrait être la perfection.

Bref, les amoureux du Gotthard première époque vont adorer l’album «II» de CoreLeoni. Pour les amateurs de rock classique, c’est un album incontournable. J’oserais même aller jusqu’à dire que  cet album devrait figurer en bonne place dans la «musicothèque» de tous les amateurs de hard rock classique.

Liste des morceaux:

  1. Waltz No. 2
  2. Standing In The Light
  3. Love For Money
  4. Open Fire
  5. Angel
  6. And Then Goodbye
  7. She Goes Down
  8. No Tomorrow
  9. I’m Your Travellin’ Man
  10. Cheat And Hide
  11. Make My Day
  12. Mountain Mama
  13. Queen Of Hearts
  14. Don’t Get Me Wrong
  15. Boom Boom
  16. Il Padrino
  17. And Then Goodbye (Piano Version)

Pays: CH
Label: AFM Records
Sortie: 2019/09/27

 

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!