L&S – When the vowells fall

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

Ce n’est pas la première fois qu’on entend parler d’Anthony Laguerre sur notre site. Nous avons en effet eu l’occasion de faire sa connaissance avec les albums de Filiamotsa, combo rock expérimental de Nancy qui nous a gratifiés entre autres des albums ʺFiliamotsa Soufflant Rhodesʺ (2012), ʺSentier des rochesʺ (2013) et ʺLike it isʺ (2015). C’est avec l’album ʺSentier des rochesʺ qu’Anthony Laguerre collabore avec G.W. Sok, ex-chanteur du groupe néerlandais The Ex. On retrouve ce garçon sur ʺLike it isʺ et puis Filiamotsa se met en veilleuse, le temps pour Anthony Laguerre de participer au groupe Piles de Guigou Chevenier (sur l’album ʺUna voltaʺ en 2018) et de confronter sa vision de l’électronique expérimentale avec Jérôme Noetinger sur l’album ʺDnTʺ en 2020.

Mais Anthony Laguerre n’en oublie pas pour autant sa connexion avec G.W. Sok puisqu’il fait à nouveau appel à lui pour un nouveau projet qui va porter le nom de L&S, pour Laguerre et Sok. G.W. Sok, poète saturnien à la voix rocailleuse navigant entre Alex Harvey et Nick Cave, se charge d’écrire des textes désabusés et tristes, pour la plupart inspiré de poètes comme Allen Ginsberg, Jacques Prévert, ou Tristan Tzara. La puissance de ces textes trouve tout de suite preneur chez Anthony Laguerre, qui réagit au quart de tour avec des compositions tendues, angoissées et inquiètes.

Un apport de poids est donné par un orchestre, celui du Gradue Ad Musicam de Nancy, dirigé par François Légée. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’album a voyagé au cours de sa gestation. Un premier enregistrement a lieu en septembre 2020 à Carpentras. Les cuivres et les cordes de l’orchestre sont enregistrés à Vandœuvre-lès-Nancy. Les bois et les cloches tubulaires sont captés à Bar-le-Duc. Le mixage est fait par Anthony Laguerre dans son studio de Nancy et la mastérisation est exécutée à Liège en février 2021.

Ces petits détails s’oublient rapidement devant la majesté des compositions qui habitent ce disque. L’interaction entre la musique et les mots est littéralement magique. G.W. Sok énonce davantage qu’il ne chante, ses textes sont déchirants (ʺFor you, my loveʺ), surréalistes (ʺDown goes to blueʺ), toujours en osmose avec la musique qui tire sa force d’une lenteur et d’une pesanteur captivante. Ici, on ne court pas, on marche lentement, mais chaque pas fait trembler la terre, fait battre les cœurs, arrache les émotions du fond des tripes.

Les cuivres et les bois de l’orchestre sont un élément indispensable de cette sorte de bande-son d’un film nocturne et pluvieux. On pourrait qualifier cette musique de post-punk orchestral et décadent, chargé d’un romantisme dépressif, à l’élégance froide.

Véritable invitation à s’immerger dans les émotions les plus troublantes, ʺWhen the Vowells fallʺ est d’une force impeccable, subtilement dosé pour faire rêver et frémir, pour s’élever vers le ciel tout en sentant ses pieds irrémédiablement attirés vers les profondeurs de la terre. Une magnifique expérience.

Le groupe :

Anthony Laguerre (guitare, basse, orgue, batterie)
G.W. Sok (chant)
Jean-Michel Pirès (batterie)
Eric Thomas (guitare)

L’album :

ʺBrother Bombʺ (06:39)
ʺUtter Matterʺ (04:23)
ʺMedicineʺ (06:25)
ʺFor You My Loveʺ (07:13)
ʺDown Goes Blueʺ (06:43)
ʺCan’t Breatheʺ (05:03)
ʺKrant & Schaarʺ (05:07)
ʺA Case of Fireʺ (07:25)

https://anthonylaguerre.bandcamp.com/album/when-the-vowels-fall
http://anthonylaguerre.com/

Pays: FR
Sérotine Records / Tractor Notown
Sortie: 2022/09/23

Laisser un commentaire

Music In Belgium