ODD GALLANT (The) – AM

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

The Odd Gallant marque le retour à la musique de Guillaume Cazenave, un artiste français qui avait passé ces dernières années à faire de la production de courts-métrages et de films publicitaires. Car Guillaume Cazenave est un touche-à-tout qui donne aussi dans l’écriture de romans ou de nouvelles, l’illustration et bien sûr la musique. C’est de ce talent-là dont nous allons parler avec la sortie du cinquième album de Guillaume Cazenave, “AM”, attribué à The Odd Gallant.

Cela faisait neuf ans que Guillaume Cazenave n’avait plus sorti de disque. Et pour se rattraper, il a sué pour accoucher d’une œuvre forte et profonde, complexe et déroutante. On démarre avec le concept de l’album, un “AM” dont la signification veut simplement dire que les treize morceaux qui composent le disque sont les treize premières lettres de l’alphabet, A à M. Chaque morceau porte donc un titre “A”, “B”, “C”, etc, jusqu’à “M”. Evidemment, on imagine tout de suite que la suite de l’alphabet sera traitée dans une deuxième partie et effectivement, c’est prévu : l’album “NZ” est déjà en chantier.

Mais ces morceaux revêtent une autre caractéristique, tous les mots des chansons commencent par la lettre qui fait office de titre, et en anglais, qui plus est. Guillaume Cazenave avoue avoir souffert pour rédiger ces textes qui se contentent d’égrener des mots semblant de prime abord dépourvus de liens entre eux mais dont l’énoncé finit par créer du sens, même si aucune syntaxe ne les structure en véritables phrases.

Et lorsqu’on en vient à la musique, on est également frappé par la subtilité des constructions, qui allient rock progressif aventureux à la Gong ou Magma, rigueur constructiviste king crimsonienne et grain de folie hérité de Devin Townsend ou Mike Patton. Guitare, basse, batterie mais aussi synthétiseurs et cuivres servent un chant aux facettes multiples, à la fois crooner et symphonique, entre Divine Comedy et John Wetton.

C’est effectivement un grand-œuvre auquel s’est livré Guillaume Cazenave dans ce passionnant album, qui réunit à la fois un certain classicisme seventies mais également beaucoup de graines jetées vers l’avenir, en espérant une germination dans les têtes des nouvelles générations de musiciens. On attend avec impatience la suite de ce parcours audacieux de l’alphabet, j’ai toujours eu envie de savoir quelle lettre faisait suite à M…

Pays: FR
Autoproduction
Sortie: 2015/10/20

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!