THE RAVEN AGE – Conspiracy

20 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Fondé en 2009 dans la localité britannique de Harlow, le groupe de melodic groove metal The Raven Age se fait connaître avec un excellent premier album, «Darkness Will Rise» sorti en 2017, qui vaudra d’ailleurs à la jeune formation de remporter la même année un Planet Rock Awards dans la catégorie “meilleur nouveau groupe”.

Deux ans plus tard, le groupe nous revient avec un second opus, un album conceptuel intitulé «Conspiracy». Ce nouveau-né du groupe marque aussi l’arrivée d’un nouveau chanteur Matt James, qui avait accompagné le groupe en première partie d’Iron Maiden. Il n’aura pas échappé aux plus fins connaisseurs d’entre vous que le fondateur du groupe, George Harris, n’est autre que le fils de Steve Harris (Iron Maiden). Ceci pouvant expliquer cela.

Mais au-delà de toute idée de népotisme, force est de reconnaître qu’il s’agit d’un groupe à haut potentiel de créativité qui nous propose une musique qui se distingue des groupes de metal(core) moderne par la qualité de son écriture et du chant. The Raven Age a un petit quelque chose de différent qui le distingue des autres groupes de métal moderne. On peut distinguer des influences comme As I Lay DyingTriviumBullet For My ValentineKillswitch Engage ou encore Avenged Sevenfold, sans oublier les Maiden naturellement. Le combo de Harlow a eu l’occasion de se forger une belle expérience sur scène en faisant la première partie de groupes comme Tremonti, Killswitch Engage, Shinedown ou encore Mastodon.

L’album «Conspiracy» est une réappropriation de divers mythes et légendes, avec un côté parfois cryptique, le tout servi par un artwork mystérieux à souhait. L’ensemble impressionne par l’énergie créative qui se dégage de l’œuvre, la maîtrise technique des musiciens, l’écriture accrocheuse des mélodies et une voix excellente.

Le premier extrait de l’album est «Surrogate», un titre qui illustre le côté entraînant des mélodies et une écriture capable de séduire à la fois les métalleux et un public plus large.

Si l’album a un côté parfois mélancolique, on y trouve aussi des riffs puissants sur des morceaux tels que le deuxième extrait de l’album, «Betrayal Of The Mind», qui vise à sensibiliser le public aux problèmes de santé mentale auxquels chacun peut se trouver confronté un jour dans sa vie…

«Fleur de Lis» est un morceau au tempo plus rapide, qui illustre une autre facette du talent incontestable de la formation britannique :

Le morceau suivant est «The Day the World Stood Still» et il a ceci de particulier que le groupe le propose à la fois en version électrique

et en version acoustique

L’album évite le pièce du monolithisme en alternant des morceaux plus rapides et plus lents. De plus, les morceaux ont l’air de fonctionner tant en version électrique qu’acoustique, ce qui est l’apanage des tout grands morceaux. On sent que ces jeunes gaillards en ont encore sous la pédale et qu’ils ont un potentiel énorme.

Bref, l’album est plus que plaisant à écouter et augure d’une belle carrière pour The Raven Age.

Une très belle découverte pour ma part et un groupe qui mérite certainement d’être vu sur scène. En attendant, je me repasse l’album en boucle car, plus je l’écoute, mieux que ça me goutte…

Le groupe :

  • Matt James (chant)
  • Matt Cox (basse)
  • Tony Maue (guitare)
  • George Harris (guitare)
  • Jai Patel (batterie)

L’album :

  1. Bloom Of The Poison Seed
  2. Betrayal Of The Mind
  3. Fleur De Lis
  4. The Day The World Stood Still
  5. Stigmata
  6. Surrogate
  7. Seventh Heaven
  8. Forgotten World
  9. The Face That Launched A Thousand Ships
  10. Tomb Of The Unknown Soldier
  11. Scimitar
  12. Grave Of The Fireflies

Site officiel du groupe
Page FaceBook officielle du groupe

Pays: GB
Corvid Records
Sortie: 2019/03/08

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!