VISIONS OF ATLANTIS – Wanderers

47 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Après la sortie de l’album «The Deep & The Dark Live @ Symphonic Metal Nights», sorti en février dernier, qui marquait le passage de flambeau entre le chanteur Siegfried Samer et Michele Guaitoli, les fans de Visions of Atlantis attendaient avec impatience un nouvel album studio pour sceller cette nouvelle union sacrée.

Les voilà récompensés avec la sortie, le 30 août dernier, de l’album “Wanderers“. Le titre de ce 7e opus du groupe s’inspire de la citation de J.R.R. Tolkien : “Not all those who wander are lost” (Ceux qui errent ne sont pas forcément perdus). La formation d’origine autrichienne groupe a donc l’ambition de nous emmener faire un voyage de découverte de soi dans un univers musical fascinant traversant des mers sauvages. Programme ambitieux s’il en est.

Fidèle à sa marque de fabrique, le combo nous raconte donc des histoires inspirées par les mythes et légendes, des récits d’aventures fantastiques sur des mers oubliées…

Pour la sortie de cet album, le label a mis en ligne un clip au titre évocateur «A Journey To Remember» (un voyage mémorable):

Les thématiques sont aussi parfois existentielles (“Nothings lasts forever, it’s never too late“):

Et juste pour le plaisir, la “lyric video” de “Heroes Of The Dawn” :

L’arrivée de Michele Guaitoli au chant aux côtés de Clémentine Delauney est un réel plus pour le groupe. Les capacités vocales de ce chanteur permettent de rééquilibrer quelque peu le duo, car la voix de Clémentine avait tendance à éclipser celle de Siegfried qui souffrait aussi parfois de problèmes de justesse.

Musicalement, le combo poursuit sur son cap de power métal mélodique/symphonique dans des décors liés au monde de la mer, de la piraterie et de la mythologie en lien avec la mer. Chaque morceau est donc une aventure riche en émotions. Certains passages font penser à Nightwish, tandis que d’autres rappellent Kamelot. Bref, les fans ne devraient pas être déçus par ce nouvel effort contenant de nombreuses nouvelles pépites et quelques futurs grands classiques du groupe.

Wanderers” est aussi bon, sinon meilleur encore que son excellent prédécesseur «The Deep & The Dark». Plus qu’un album confirmant tout le bien que l’on pensait déjà de ces poulains de l’écurie Napalm, cet opus relève encore la barre dans la qualité d’écriture des compositions. Les détracteurs trouveront sans doute ce style un peu fade et les morceaux trop ressemblants les uns par rapport aux autres. Pour le premier grief, c’est une question de goût qui ne se discute pas. En ce qui concerne le second grief, je dois reconnaître qu’une première écoute de l’album m’avait un peu déçu. Je l’avais trouvé trop semblable au précédent. Une écoute plus attentive m’a cependant fait changer radicalement d’avis, tant j’y ai détecté des finesses et des subtilités de toute beauté. Je ne peux donc que vous inviter à consacrer à cet opus une écoute attentive pour en savourer tous les détails.

Le seul petit point négatif est que sur les morceaux plus rythmés, l’orchestration a tendance à empiéter parfois un peu trop sur les voix.

Bref, un album qui mérite de trôner en bonne place dans la CD-thèque des fans du groupe et qui mérite aussi amplement sa place dans la playlist de tout amateur de power métal symphonique digne de ce nom.

Le groupe :

  • Clémentine Delauney – chant
  • Michele Guaitoli – chant
  • Christian Douscha – guitare
  • Herbert Glos – basse
  • Thomas Caser – batterie

Liste des morceaux :

  1. Release My Symphony
  2. Heroes Of The Dawn
  3. Nothing Lasts Forever
  4. A Journey To Remember
  5. A Life Of Our Own
  6. To The Universe
  7. Into The Light
  8. The Silent Scream
  9. The Siren & The Sailor
  10. Wanderers
  11. At The End Of The World
  12. Bring The Storm
  13. In And Out Of Love

Website | Facebook | Instagram | Spotify

Pays: AT
Label
: Napalm Records
Sortie:
2019/08/30

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!