ATANASOVSKI (Vasko)’s ADRABESA QUARTET – Phoenix

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

On quitte ici les rives du rock pour s’aventurer sur les mers mouvantes du jazz et de la musique traditionnelle balkanique, un mélange que Vasko Atanasovski et son quartet Adrabesa appellent ethno-fusion et vont vite rendre passionnant. Vasko Atanasovski en est le patron, c’est un vieux routier de la scène jazz slovène qui compose et joue du saxophone et de la flûte. Né en 1977 à Maribor (Slovénie), il a collaboré avec des musiciens établis comme Hindi Zahra, Vlatko Stefanovski et Living Color (rien à voir avec le groupe rock américain du même nom). On lui doit treize albums solos, ainsi que de nombreuses apparitions dans des festivals européens, latino-américains, new-yorkais, et même indiens ou chinois. En termes de maniement de la flûte et du saxophone, Vasko Atanasovski est en quelque sorte à ces instruments ce que Jimi Hendrix est à la guitare.

Et pour mettre en place son Adrabesa Quartet, Vasko Atanasovski a fait appel à d’autres Jimi Hendrix régnant sans partage dans leur spécialité. Commençons par Simone Zanchini. Celui-ci est italien est doit être à l’heure actuelle un des plus grands, si ce n’est le plus grand accordéoniste de tous les univers connus. Il accompagne Vasko Atanasovski dans l’Adrabesa Quartet depuis la fondation du groupe en 2005. Autre petit musclé dans l’affaire, l’allemand Bodek Janke est un batteur qui révèle une maîtrise suprême des fûts. Un des percussionnistes les plus demandés dans le monde du jazz, Bodek Janke a collaboré avec Yo-Yo Ma, Lars Danielsson, Bill Evans, Bobo Stenson, Leszek Możdżer, Gilad Hekselman, Nuria Rial, Jasper van´t Hof, Kinan Azmeh, Kristjan Randalu, Petros Klampanis, Tarek Yamani, les quartets Turtle Island et Atom String. Le quatrième larron est le français Michel Godard. C’est un tubiste, c’est-à-dire qu’il n’écrit pas des tubes mais il joue du tuba. Également guitariste basse, il est à l’origine de la redécouverte du serpent, l’ancêtre sinueux du tuba qui était alors utilisé à la Renaissance. Demandé de partout comme ses autres camarades, il est une figure incontournable des festivals jazz mais il apporte aussi sa précieuse contribution à l’œuvre de musiciens orientaux (comme Rabih Abou-Khalil, par exemple).

Avec un tel équipage de mercenaires hyperdoués, Vasko Atanasovski réalise ce disque ʺPhoenixʺ, véritable prouesse musicale associant jazz, musique tzigane, folklore balkanique, mélodies orientales et musique progressive. Cet album est l’occasion d’écouter et de se laisser emporter par la brillance, l’excentricité et la technique époustouflante de quatre musiciens au top niveau (auxquels il faut ajouter en invité le violoncelliste Ariel Vei Atanasovski, le fils du père). Enregistré le 29 novembre 2019 dans les studios de la radio-télévision slovène à Maribor, ʺPhoenixʺ promène l’auditeur dans neuf morceaux extraordinaires, où chaque musicien va avoir à un moment ou un autre l’occasion de briller. Simone Zanchini surpasse Astro Piazzola (ʺMeetingʺ) et nous colle un solo d’accordéon quasiment en ultrasons sur ʺGreen nymphʺ, Bodek Janke fait une démonstration de tabla en survitesse qui laisse béat de surprise sur ʺThornicaʺ, Michel Godard pousse le tuba dans des possibilités insoupçonnées sur ʺBaletʺ ou ʺOutroʺ (le seul titre composé en commun par le groupe, tout le reste étant dû à la plume de Vasko Atanasovski). Et bien sûr, Vasko Atanasovski est là pour tenir cette turbulente troupe tout en faisant le petit fou sur des solos également explosifs (ʺThe partisan songʺ pour le saxo et ʺLiberationʺ pour la flûte).

L’ensemble, par sa variété d’atmosphères, son niveau technique pointu et le feeling festif qui s’en dégage, est un plaisir de fin gourmet, bondissant dans des gerbes de joies musicales et de fusion entre les cultures sonores. À consommer sans modération.

Le groupe :

Vasko Atanasovski (saxophone alto et soprano, flûte)
Simone Zanchini (accordéon)
Michel Godard (tuba, serpent)
Bodek Janke (batterie et tabla)
Ariel Vei Atanasovski (violoncelle)

L’album :

ʺMeetingʺ (04:38)
ʺGreen Nymphʺ (06:36)
ʺThe Partisan Songʺ (03:58)
ʺLiberationʺ (11:18)
ʺBaletʺ (03:35)
ʺConcerto Epicoʺ (07:31)
ʺThornicaʺ (06:14)
ʺYellow Skyʺ (03:20)
ʺOutroʺ (03:44)

https://vaskoatanasovski-moonjune.bandcamp.com/album/phoenix
https://www.facebook.com/vaskoatanasovskimusic

Pays: SI
MoonJune Records
Sortie: 2020/11/11

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!