BRUDINI – From Darkness, Light

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

Le crooner anglais Brudini baigné dans une démarche plutôt expérimentale, vient nous conter une odyssée poétique voguant entre un travail de crooner et une expérimentation musicale oscillant entre la cinématique et une vision alternative…tout un programme donc qui présage d’un voyage initiatique où l’artiste utilise piano, guitares, synthés analogiques et une section rythmique de jazz. A l’image de ce premier extrait que je vous propose où, l’artiste nous parle à travers une voix prenante juste portée par les accords d’un piano classique :

Voilà une courte introduction qui permet l’envolée d’un folk-rock où là-aussi, la voix et donc le timbre caractéristique de Brudini fait à nouveau mouche car, l’organe vocal de l’artiste anglais est bel et bien au-delà du commun des mortels ! Mais notons aussi la démarche musicale qui semble hors des sentiers battus avec à nouveau des narrations et des ambiances proches de musiques de film ou de la cinématique, des atmosphères souvent mystérieuses qui tranchent avec des compositions chantées où le rock-psychédélique s’encanaille avec le folk-rock ainsi que des bruitages de film !

Et toujours cette voix qui vous prend les tripes à travers une ambiance rappelant les seventies voir les sixties pour finalement une superbe composition que, je vous ai déposé à l’écoute ci-dessus. Et toujours aussi cette alternance de morceaux chantés ou parlés où quoiqu’il arrive et comme pour le chant, les instruments ont su donner un rendu sensible et plein d’émotion. Nick Cave et le regretté Leonard Cohen ne sont pas loin d’ailleurs, on reconnait ici aussi la démarche d’un vrai songwriter/crooner comme cette volonté d’expérimenter tous les horizons sonores possibles à l’image de cet autre extrait :

Mais en fait l’univers de Brudini est unique car l’artiste part dans tous les sens côté musique avec soit un rock-psychédélique, un folk-rock ou un jazz-rock quelque peu burlesque ou encore de nombreux passages proches des musiques de film d’hier…côté vocal on voyage entre moments parlés (narrations) et passages chantés où quoiqu’il arrive, le timbre et le grain de voix font des effets sans possibilité de retour !

Un magnifique voyage initiatique à découvrir à travers les diverses vidéos ou encore, à travers le lien Bandcamp présent dans cette chronique :

https://brudini.bandcamp.com/album/from-darkness-light

Pays: GB
Apollon Records
Sortie: 2020/10/09

https://www.facebook.com/brudinimusic

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!