CRAYON PHASE – Two Hundred Pages

27 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Autre sortie discographique de ce mois d’octobre pour le label allemand Progressive promotion Records avec l’album concept de Crayon Phase, proposant un savant mélange de métal-progressif mélodique et de néo-progressif où l’on voit apparaître au sein de l’équipe, le chanteur brésilien Raphael Gazal. Près de 75 minutes musique conceptuelle avec de nombreux épiques (de 9 à 12 minutes) avec un court prologue pour commencer qui, démarre par des narrations et un fond sonore plutôt mystérieux puis, on part alors pour effectivement un métal-progressif mélodique où les synthés prennent de l’importance. Un style qui d’emblée me rappelle les québécois de Mystery ou encore Arena avec une orchestration attrayante et épique qui, introduit le chant du nouveau venu (du Brésil) dans la plage titulaire…et donc une très belle voix qui accompagne une belle orchestration me rappelant aussi le Karibow d’Oliver Rüsing ou encore à certains moments Pendragon. En tout cas on est ici en présence d’un tout grand progressif, celui qui allie complexité et technique à la préservation de la mélodie et l’éternelle recherche d’ambiances et d’atmosphères attrayantes pour l’auditeur.

Epique, mystique voir agressive, la musique ici proposée a souvent des similitudes avec les grandes pièces d’Arena et autres membres de la scène néo-progressive anglaise mais bien évidemment, le rapprochement peut aussi se faire avec cette bouillante école néo-progressive allemande sans oublier çà et là, des soupçons nordiques rappelant par exemple les Flower Kings. Ce qui est sûr c’est que cet album montre une magnifique architecture avec un résultat attrayant et surtout très mélodique et ce, grâce bien évidemment aux nombreuses nappes de synthés mais aussi, au reste de l’orchestration et au chant…le choix du chanteur étant ici manifestement judicieux !

Des passages heavy s’entrecroisent aux moments plus progressifs lorsque les synthés reviennent à l’avant-scène, offrant un tout homogène sans à-coups et donc, renforçant le côté mélodique de la musique tout en permettant des montées métalliques au sein de longues compositions où, la guitare part régulièrement dans les cieux ! Beau travail aussi de la basse et on ne le dit jamais assez, idem pour le chant qui reste clair et fluide apportant sa pierre à un édifice fortement orienté vers la mélodie d’ailleurs, le néo-classique est là aussi pour renforcer l’aspect néo et épique du rock proposé par cette formation allemande.

Cet excellent concept-album s’écoute d’une seule traite, histoire de profiter de chaque instant, de chaque note ou de chaque variation d’ambiance ou de tempo le tout proposant à l’amateur de grand progressif, un opus remarquable offrant une musique complexe il est vrai mais toujours accessible et mélodique. Finalement une production fidèle à cette excellente maison d’édition qu’est PPR. A ne pas rater SVP !

https://crayonphase.bandcamp.com/

Line-up :
Raphael Gazal (chant)
Wolfgang Bähr (guitares)
Arne Gröschel (batterie et percussions)
Frank Wendel (claviers)
Peter Damm (basse)

L’album:
“Prologue”
“Two Hundred Pages”
“Turn Of Fortune”
Procession/Empty Grave”
“Paralyzed”
“The Musical Box”
“Retrospective”
“Salvation”
“201”

Pays: DE
Progressive Promotion Records PPRCD074
Sortie: 2019/10/10

https://www.facebook.com/crayonphase/

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!