PSYCHEDELIC WARLORDS – Hall of the mountain grill live (London 2014)

6 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

J’admire les collectionneurs complétistes spécialisés dans Hawkwind. Ils doivent faire preuve d’une grande patience et d’un esprit d’analyse acéré pour espérer mettre la main sur tout ce que ce légendaire groupe space rock anglais a pu éditer au cours de sa carrière, entamée il y a un demi-siècle et qui dure encore aujourd’hui. Et je ne parle pas des travaux effectués par les membres d’Hawkwind dans leurs carrières solos ou leurs autres projets en groupe, parce qu’alors là, on part en exploration dans une nébuleuse dont on n’est jamais sûr de voir l’issue. Hawkwind, c’est déjà près d’une quarantaine d’albums studio, une cinquantaine de live et une forêt d’enregistrements officieux, sans parler des disques live pirates. Et le personnel d’Hawkwind, c’est environ 36 musiciens qui sont allés séjourner dans ce groupe entre 1969 et aujourd’hui, recrutés par le patron absolu de l’affaire, Dave Brock. Et ces 36 mecs ont fait des albums solos et sont allés jouer dans d’autres groupes. Quand on sait que le grand Lemmy a commencé comme bassiste chez Hawkwind et que même Ginger Baker y a tenu les baguettes au tout début des années 80, je vous laisse imaginer jusqu’où les ramifications de la pieuvre Hawkwind peuvent s’étendre.

Nous allons prendre un petit exemple avec Alan Davey. Né en septembre 1963, il a six ans quand Hawkwind fait ses débuts, ce qui ne l’empêche pas de tenir la basse dans le groupe de Dave Brock de 1984 à 2007, avec une interruption entre 1997 et 1999. Parallèlement à sa carrière dans Hawkwind, Alan Davey anime les groupes Bedouin (avec Simon House, violoniste d’Hawkwind dans les années 70) et Gunslinger, ainsi qu’une carrière solo riche d’une bonne quinzaine d’albums. Déjà, avec ce bonhomme, il y a matière à explorer une pléthore d’albums faits dans l’esprit de Hawkwind.

Son dernier projet en date est une résurrection de certains albums d’Hawkwind et d’artistes ayant joué dans Hawkwind, qu’il joue en live avec un groupe appelé les Psychedelic Warlords, qu’il ne faut pas confondre avec les Psychedelic Warriors, groupe éphémère formé et dissous en 1995 autour de Dave Brock, Alan Davey et Richard Chadwick (batteur de Hawkwind depuis 1988). Ici aussi, dès qu’on met un pied sur une donnée concernant Hawkwind, on se retrouve avec quatre données supplémentaires à explorer. Ça ne se termine jamais.

Les Psychedelic Warlords ont enregistré en 2014 à la salle de l’Underworld à Camden un show couvrant l’intégralité de l’album ʺHall of the mountain grillʺ, un des grands albums classiques d’Hawkwind datant de 1974 et qui forme avec ʺIn search of spaceʺ (1971), ʺDo re mi fa sol la ti doʺ (1972) et ʺWarrior on the edge of timeʺ (1975) la tétralogie indispensable pour tous ceux qui veulent connaître le minimum vital concernant Hawkwind. Alan Davey (basse) est entouré de Craig High (chant), Zoie Green (claviers), Simon Wilkins (guitare), Nigel (électronique) et Billy Fleming (batterie). Aucun de ces musiciens n’ayant joué auparavant dans Hawkwind, les recherches d’albums supplémentaires concernant ces personnes s’arrêtent enfin.

Le contenu de cet album est donc celui de ʺHall of the mountain grillʺ et nous n’allons donc pas nous perdre en descriptions minutieuses à son sujet puisqu’il est bien connu de tous les amateurs. Il faut signaler que la captation en live donne une nouvelle puissance à ces morceaux et que, particulièrement, on appréciera les remarquables ʺThe psychedelic warlords (disappear in smoke)ʺ et ʺLost Johnnyʺ, morceau écrit par Lemmy à l’époque et qui sera recyclé dans Motörhead. Et qui dit Motörhead dit le morceau éponyme ʺMotörheadʺ, également écrit par Lemmy pour Hawkwind avant qu’il ne se fasse virer du groupe début 1975 et qui sera bien entendu récupéré par Lemmy pour servir de nom à son nouveau groupe. Alan Davey et ses hommes terminent leur album live par une reprise de ʺMotörheadʺ, qui sert de bonus et qui est un petit régal pour les oreilles.

Notons que ce ʺHall of the mountain grill live (London 2014)ʺ est disponible en CD mais également en vinyle orange, à hauteur de 300 exemplaires signés par Alan Davey. Il n’y en aura pas pour tout le monde et les complétistes d’Hawkwind devraient se sentir concernés au premier chef.

Le groupe :

Alan Davey (basse)
Craig High (chant)
Zoie Green (claviers)
Simon Wilkins (guitare)
Nigel (électronique)
Billy Fleming (batterie)

L’album :

ʺThe Psychedelic Warlords (Disappear In Smoke)ʺ (07:53)
ʺWind Of Changeʺ (05:06)
ʺD-Riderʺ (06:51)
ʺWeb Weaverʺ
(04:41)
ʺYou’d Better Believe Itʺ (07:55)
ʺHall Of The Mountain Grillʺ (03:39)
ʺLost Johnnyʺ (04:31)
ʺParadoxʺ (07:42)
ʺIt’s So Easyʺ (08:37)
ʺMotörheadʺ (04:51)

https://alandavey.bandcamp.com/album/hall-of-the-mountain-grill-live

Pays: GB
Purple Pyramid Records
Sortie: 2019/07/16

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!