DRAGONY – Masters Of The Multiverse

3 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Mon collègue Michel Serry a déjà eu l’occasion de vous faire découvrir le combo autrichien Dragony et ses deux premiers albums : «Legends» (2012) et «Shadowplay». Pour son troisième effort en studio, le groupe a lancé une campagne de financement participatif dans le but de disposer des fonds nécessaires pour relever encore d’un cran le niveau de la production. C’est donc avec le producteur/ingénieur du son Frank Pitters que le groupe a enregistré dans les studios Silverline Music de Vienne les titres composant son nouvel opus initulé «Masters Of The Multiverse» (2018). Sur la thématique, on est dans une version proche de l’univers de groupes comme Gloryhammer, mais dans un registre plus sérieux. L’album contient donc de nombreuses références à des icones de la pop culture allant de la littérature aux jeux vidéos en passant par les dessins animés, les films et la TV.

L’album est très diversifié avec des morceaux aux riffs de guitare bien marqués, des morceaux au rythme très véloce et quelques ballades épiques. Cette nouvelle galette bénéficie aussi de la présence d’invités prestigieux avec le vocaliste Ross Thompson (Van Canto), le guitariste Tommy Johansson (Sabaton) et la vocaliste allemande  Nora Bendzko. Mélodies entraînantes et choeurs contribuent à donner un réel plus à cet album. Les claviers omniprésents donnent de la consistance à l’ensemble tout en augmentant considérablement la charge mélodique des différents titres.

Pour la petite histoire, le chanteur Siegfried Samer officiait aussi au sein du groupe Visions of Atlantis. Face au succès croissant de ce projet, il a décidé de se retirer et de céder son micro à Michele Guaitoli pour pouvoir se consacrer pleinement à son groupe Dragony dont les prestations sont plus compatibles avec ses activités professionnelles, car on a en effet tendance à oublier que la plupart des musiciens ne vivent pas de leur art et doivent avoir une autre activité pour subvenir à leurs besoins.

En ce qui concerne le contenu, «Masters Of The Multiverse» est un album de power metal bien ficelé, de facture classique. Le décor est planté immédiatement avec titre qui ouvre l’album, «Flame Of Tar Valon» :

Le second morceau est aussi le premier extrait officiel de l’album, avec «If It Bleeds We Can Kill It»:

Musicalement, je rejoindrait le commentaire déjà formulé par mon collègue Michel à propos du précédent opus du combo autrichien: c’est techniquement irréprochable, mais cela évoque immanquablement des choses qui ont déjà été faites par des groupes comme Sabaton, Blind Guardian, Avantasia, Gloryhammer, Victorius et Grailknights. Réalisation soignée. Plaisant sans être super original, ce CD devrait plaire aux amateurs de métal mélodique, épique et dramatique.

Le groupe :

  • Siegfried Samer (voix)
  • Andreas Poppernitsch (guitares)
  • Simon Saito (guitares)
  • Manuel Hartleb (claviers)
  • Herbert Glos (basse)
  • Frederic Brünner (batterie)

Liste des morceaux :

  1. Flame Of Tar Valon (5:57)
  2. If It Bleeds We Can Kill It (4:32)
  3. Grey Wardens (4:31)
  4. Defenders (5:10)
  5. Fallen Star (4:56)
  6. Angels On Neon Wings (5:20)
  7. Days Of High Adventure (4:50)
  8. Evermore (4:43)
  9. The Iron Price (4:14)
  10. Eternia Eternal (The Masters Of The Multiverse) (5:49)
  11. The Touch (CD only) (3:41)

Le site officiel de Dragony
La page Facebook officielle de Dragony
La page Twitter de Dragony
La page Instagram de Dragony

Pays: AT
Limb Music LMP 1810-172 CD
Sortie: 2018/10/12

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!