FERRYMEN (The) – A NEW EVIL

11 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Juin 2017. L’album “The Ferrymen” fait un tabac à sa sortie, tant auprès du grand public qu’après des critiques, notamment sur le site de Music in Belgium (voir notre chronique de l’époque).

Deux ans plus tard, les Ferrymen remettent le couvert avec la sortie d’un second opus intitulé “A New Evil“.

Comme pour le premier opus, les compositions sont signées par l’intarissable guitariste suédois Magnus Karlsson (Primal Fear, Free Fall). Au chant, on retrouve l’extraordinaire voix du vocaliste d’origine chilienne Ronnie Romero (Rainbow, CoreLeoni) tandis que c’est le vieux routier des fûts Mike Terrana (Rage, Axel Rudi Pell, Tarja) qui est chargé de maîtriser le son du tonnerre.

Une fine équipe que ce trio que nous avions beaucoup apprécié dans son premier opus basé sur un son heavy métal classique enrobé d’arrangements et de textures plus modernes. Le premier album avait plu. On attendait le second avec impatience pour savoir si le trio allait confirmer tout le bien que l’on pensait de lui.

Faisons-nous donc une idée en commençant par le clip du titre qui a donné son nom à l’album :

Le second morceau que le label nous propose de découvrir sous la forme d’une Lyric Video est intitulé “Bring Me Home”

Pour avoir écouté l’album à plusieurs reprises et avec avidité, je peux vous confirmer que ce nouvel opus est un shot d’adrénaline pure pour tous les amateurs de heavy métal mélodique! J’oserais même dire une totale réussite.

L’univers musical de ce petit bijou est construit sur les règles du heavy métal mélodique. Mais Magnus Karlsson y a aussi insufflé une dimension épique comme il avait si bien su le faire dans les albums d’Allen/Lande. Et puis il y a cette voix extraordinaire de Ronnie Romero aux accents qui nous rappellent tant l’extraordinaire Ronnie James Dio. Ajoutez à cela un artwork somptueux signé Stan W. Decker(représentant Charon, le passeur de la mythologie grecque qui, moyennant un péage, assurait la traversée du Styx aux ombres errantes des défunts…). Sans oublier un mixage de haute voltige avec nul autre que le très grand Jacob Hansen (Volbeat, Pretty Maids etc.).

Bref, vous l’aurez compris, “A New Evil” a tout ce qu’il faut pour faire un véritable carton en 2019!

Cet album fait mieux que simplement confirmer l’excellent niveau du premier album. Il arrive encore à aller un pas plus loin en montant le curseur sur les côtés heavy et power, et en intégrant même discrètement quelques éléments prog. Chaque morceau est une véritable pépite. On y trouve des riffs et des solos de guitare à la pelle, une batterie percutante comme pas deux. Et cette voix sublime qui ne demande qu’à se laisser écouter… Bref un album qui tourne en boucle sur la platine cd de votre serviteur, sans créer la moindre impression de lassitude. À écouter de toute urgence.

Et au risque de me répéter, j’espère vraiment que le trio parviendra à trouver de la place dans son agenda pour défendre ses deux excellents albums sur scène.

Le groupe:

  • Ronnie Romero – Voix
  • Magnus Karlsson – Guitares, Basse & Claviers
  • Mike Terrana – Batterie

Liste des morceaux:

  1. Don’t Stand In My Way
  2. Bring Me Home
  3. A New Evil
  4. The Night People Rise
  5. Save Your Prayers
  6. Heartbeat
  7. Our Own Heroes
  8. No Matter How Hard We Fall
  9. My Dearest Fear
  10. You Against The World
  11. All We Got

Facebook

Pays: SE
Label: Frontiers Music s.r.l.
Sortie: 2019/10/11

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!