IRON BASTARDS – Cobra Cadabra

15 Participations

Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Le combo originaire de Strasbourg aurait-il décidé de passer de la production d’un rock’n’roll pur jus soufflé au hard-rock et au heavy-métal à la magie (le serpent de la magie je veux dire !) ? Non bien sûr et comme le dit le jargon, “On ne change pas une équipe qui gagne” ou une recette qui a toujours plu aux fans, on garde les mêmes ingrédients et on continue de plus belle, en mettant une nouvelle couche de fast-rock ou de fast-rock’n’roll (c’est comme ça qu’on dit) pour encore mieux enfoncer le clou !

Un gong et quelques mots parlés puis la déferlante rock’n’roll débarque sans prévenir, nous assommant la tronche en quelques secondes, grâce à un rock brut touchant presque l’esprit punk-rock voir le rock-garage. On pense ici bien sûr au grand Motorhead : une guitare rock’n’roll, une section rythmique percutante (avec une Rickenbacker s’il vous plaît) et un chant gras et poussif…qui permet aux petits français de nous replonger dans la musique du légendaire trio et ça marche car ici, on ressent le même plaisir de tout foutre en l’air et de développer un certain sens de l’anarchie. La lourdeur et le gras des instruments comme ceux du chant, plombe l’atmosphère avec une réelle efficacité avec malgré tout, l’un ou l’autre solo de guitare plus mélodique qui apaise la douleur de notre corps et de notre esprit.

Mais bon l’apaisement est toujours de courte durée car l’objectif non dissimulé de nos amis strasbourgeois, est de nous lobotomiser les derniers neurones qu’ils nous restent mais aussi, de nous rappeler que le rock des seventies et du début des années 80 et donc les mouvements comme le hard-rock et le heavy-métal, sont bel et bien toujours vivants voir même aussi vivifiants qu’à la première heure !

Manifestement le trio d’Iron Bastards persiste et signe et nous envoie encore une fois en pleine figure, son rock gras et sale et c’est finalement tant mieux car, c’est justement ce que les fans voulaient. Pour les autres et si un rock brut de coffrage aux relents hard et heavy vous tente, c’est ici qu’il faut s’arrêter et prendre quelques instants histoire de se foutre le cerveau en l’air et puis, des effluves vintage de temps en temps ça fait du bien. Du rock’n’roll pur et dur…rien d’autre !

L’album :
”Inside the nest”
”Cobra Cadabra”
”Days of rage”
”Bad dream”
”With the world on your side”
”Speed machine”
”You only live twice”
”Riffpower”
”Feel it in your bones”
”Stay off the line”

https://ironbastards.bandcamp.com/

Pays: FR
Autoproduction/Inouïe Distribution
Sortie: 2019/04/04

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!