THORIUM – Extraordinary Journeys, pt.I

0 Shares
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

Il faudrait sans doute créer une application spécifique pour pouvoir tracer les toutes activités des membres de Thorium. Si les noms de Tom Tee (guitares), David Marcelis (chant) et Dario Frodo (guitares) vous sont familiers, c’est peut-être parce qu’ils ont déjà été associés, dans nos pages digitales, aux chroniques d’albums et de concerts de groupes tels qu’Ostrogoth, In Motion, 23 Acez, Quantum Fantay, Lord Volture, Methusalem et, très récemment, d’Entering Polaris.

Formé en 2016 par les guitaristes belges Dario Frodo et David Marcelis en compagnie du bassiste Stripe (NDR : alors qu’ils venaient tous trois de quitter Ostrogoth), Thorium a vu son line up complété  peu de temps plus tard par le vocaliste néerlandais David Marcelis et le batteur Louis Van der Linden. Le groupe a publié son premier album éponyme en 2018. Après l’avoir défendu sur (presque) toutes les planches d’Europe et partagé la scène avec des artistes aussi réputés que Geoff Tate, Ross The Boss, Heir Apparent ou encore Q5, les cinq compagnons sont entrés en studio pour mettre boite un second opus intitulé “Empires In The Sun“. Ce dernier, paru en mars 2021 sur le label Freya Records, avait été mixé par Simone Mularoni de DGM et bénéficié du support d’invités de marque tels que Arjen Lucassen d’Ayreon et Joe Van Audenhove d’Evil Invaders.

Après un EP intitulé “Bushido” paru en tirage très limité en juin 2023, Thorium est de retour avec un troisième album auquel il a choisi de donner le titre d'”Extraordinary Journeys – Pt.1“. Comme son nom le sous-entend, l’album est le premier volet d’un diptyque sonore relatant une série d’aventures et de voyages aussi extraordinaires qu’imaginaires (NDR : comme le titre “Across The Nations” qui, visiblement, est inspiré par le “Tour du Monde en 80 Jours” de Jules Verne.

Depuis son dernier album, Thorium a subi quelques changements de personnel. Bien que l’ami Stripe soit toujours crédité pour toutes les parties de basse, il n’apparait plus sur la photo du groupe. Il y a été remplacé par Jeroen “Andreas” Bonne dont nous avons déjà apprécié le jeu de quatre cordes sur “Through The Gate Of Hatred And Aversion“, le tout dernier album du groupe Death/Thrash Poseydon paru en octobre dernier. Le batteur Louis Van der Linden est également aux abonnés absents. Dans l’attente d’un remplaçant permanent, c’est l’ex-Cygnus Atratus Kjell De Raes qui assure l’intérim derrière les futs.  Comme pour l’album précédent, c’est Tom Tee qui se charge de la production. Le mixage et le mastering ont à nouveau été confiés au prodige italien Simone Mularoni.

Avec “Extraordinary Journeys – Pt.1“, Thorium affine son style à l’extrême. Les compositions puissantes et nuancées empruntent autant au Heavy Metal traditionnel d’Iron Maiden qu’au Power Metal entrainant d’Edguy et au Metal épique d’Iced Earth. Le chant de David Marcelis n’a jamais été aussi puissant. Certaines de ses intonations nous rappellent d’ailleurs beaucoup le chant de Matt Barlow (ex-Iced Earth). Tout au long de la plaque, le groupe enchaine riffs musclés, mélodies sophistiquées et accalmies acoustiques envoutantes et rehausse ses compositions alambiquées de duels de guitares enjoués et de chœurs épiques. La basse de Stripe, particulièrement mise en avant sur certains titres, apporte une énergie supplémentaire à l’ensemble.

Chaque album de Thorium semble être une étape supplémentaire vers la perfection métallique et la seule raison pour laquelle nous ne donnons pas la cote maximale à celui-ci, c’est parce que nous savons qu'”Extraordinary  Journeys – Pt.2” est en chantier et que nous nous réservons déjà l’opportunité de lui accorder une demi-étoile supplémentaire.

Un dernier mot pour terminer. Thorium sera à l’affiche de la neuvième édition du Kraken Rock & Metal Fest qui se déroulera le 25 mai 2024 au Zik Zak d’Ittre. Ce n’est pas tous les jours que l’excellent quintette du nord du pays franchit la frontière linguistique, alors n’hésitez pas à réserver vos places !

L’album :

  1. “Overture 1828 – Time and Generations” (01:02)
  2. “Age of Adventure” (04:02)
  3. “Across the Nations” (04:56)
  4. “Nightfall” (05:08)
  5. “Bushido! [disposible heroes theme]” (04:15)
  6. “Thorium” (06:25)
  7. “Morituri te Salutant” (01:57)
  8. “Gladiator” (06:31)
  9. “To Sleep Neath Mountainous Waves” (07:16)
  10. “Echoes of Lost Souls” (09:03)

Le groupe

  • David Marcelis – Chant
  • Tom Tee – Guitares, programmation
  • Dario Frodo – Guitares, claviers, programmation
  • Jeroen “Andreas” Bonne – Basse
  • Kjell De Raes – Batterie

Facebook

Pays: BE

Freya Records – Promo Hard Life Promotion

Sortie: 2023/11/16

Laisser un commentaire

Music In Belgium