Les tops 2021 de la rédaction (part 1)

0 Shares

Comme le veut la tradition, décembre rime avec coup d’œil dans le rétroviseur et 2021 n’échappe pas à la règle. Une année curieuse, certes, mais qui comme toutes les précédentes, a généré son lot de moments privilégiés pour les collaborateurs de Music in Belgium. Les voici résumés en quelques listes…

Le premier à passer sur le grill est Philippe Thirionnet, notre pointure de la musique progressive et maître des clés de la page Facebook. C’est également lui qui agence et programme patiemment les chroniques d’albums tout au long de l’année. Parmi celles-ci, il en a pointé douze, sans ordre particulier de préférence.

IlluminaeDark Horizons (métal/rock symphonique, magnifique travail vocal)
“Au-delà de la dominance symphonique et progressive de l’album, cet opus est tout simplement un grand album de rock et donc forcément un incontournable.”

GalaadParadis Posthumes (Progressif chanté en français)
“Une sorte de rock-progressif réactionnaire mais aussi poétique et philosophique.”

ManoraBrave The Storm (métal-symphonique, belle orchestration et chant)
“Un métal-symphonique réussi nous approchant des dieux et des grandes œuvres lyriques.”

MetalwingsA While New Land (métal-symphonique)
“Cet album est un véritable régal pour les oreilles et l’esprit.”

Deafening OperaDriftwood (magnifique recueil, travail ciselé aux instruments)
“Un travail de composition réfléchi tourné clairement vers l’univers acoustique mais aussi vers celui du néo-classique sans oublier çà et là des passages tirant vers le jazz, la soul ou encore le classic-rock.”

Kristoffer GildenlöwLet Me Be A Ghost (apogée de l’artiste, magnifique recueil)
“Un opus qui s’écoute au coin du feu en méditant et en philosophant sur la vie et peut-être notre humanité…”

Monnaie de SingeThe Story Of Rose Ola Seks (rock-progressif moderne)
“La formation française offre ici un album abouti et accessible qui repose sur une véritable recherche d’histoire et de textes.”

KaribowAge Of Amber (néo-progressif, pop-progressif)
Oliver Rüsing pose une nouvelle pierre à son édifice Karibow qui devient aujourd’hui un incontournable pour les amateurs du genre.”

Dewa BudjanaNaurora (jazz-fusion, rock-fusion)
“L’artiste indonésien est arrivé aujourd’hui au sommet de son art.”

EosineObsidian (EP) (post-atmosphérique liégeois)
“Les membres de Eosine ont su transposer de manière subtile et délicate les bases fondamentales du rock-atmosphérique et du post-rock.”

Marco MatteiOut Of Control (magnifique recueil présentant le savoir-faire de l’artiste)
“Que ce soit le progressif, la fusion ou le folk, tout ici est impeccablement joué…”

Burnt BeliefMutual Isolation (fusion technique avec Colin Edwin de Porcupine Tree)
“Un travail d’orfèvre mené par des musiciens plus qu’expérimentés offrant un recueil technique louvoyant entre jazz, fusion et ambient au rythme des improvisations ou d’accords bien réfléchis.”

Mais ce n’est pas tout car Philippe n’hésite jamais à avaler des kilomètres pour assouvir sa passion des concerts, notamment dans une de ses salles de prédilection du côté de Nancy, Chez Paulette. C’est dans cet établissement convivial qu’il a notamment assisté à deux de ses meilleurs concerts de l’année.

Lazuli + Monnaie de Singe, Chez Paulette, organisation Arpegia (31.10.2021) (belle soirée progressive)

Galaad + Esthesis, Chez Paulette, organisation Arpegia (09.10.2021) (soirée progressive et post-rock)

Le troisième s’est déroulé dans la campagne du Brabant Wallon, à Ittre, au non moins convivial Zik-Zak.

Klone + 7Weeks, Zik-Zak (29.10.2021) (soirée post-rock atmosphérique)

Son mot de la fin et ses pensées iront vers le secteur culturel et surtout musical, durement impacté par les mesures sanitaires tout au long de 2021. Puisse 2022 leur apporter une bouffée d’oxygène salvatrice…

À suivre…

À lire également:
Les tops 2021 de la rédaction (part 2)
Les tops 2021 de la rédaction (part 3)
Les tops 2021 de la rédaction (part 4)

Laisser un commentaire

Music In Belgium